Projet lancé en septembre 2018, le projet Lora se concentre sur la technologie du même nom. Elle permet aux objets connectés d’échanger des données de faible taille en bas débit. Au Konk Ar Lab, on a eu envie de créer nos propres objets connectés !

… C’est de là qu’est né ce qu’on appelle le “projet château d’eau”. Notre objectif? Capter la hauteur d’eau de la cuve d’un château d’eau puis récupérer les données grâce à la technologie LoRa.

Ici seront retracées les différentes étapes/notions du projet :

1 – Les antennes LoRa du Fablab
2 – Le capteur ultrason & la carte Arduino
3 – De l’ajout du module Lora… à la fin de la création de notre objet connecté !
4 – Test #1 Petite échelle : Création d’une maquette
5 – Test #2 Grande échelle : Capteur dans le château d’eau, et comparaison des données

 

1- Les antennes LoRa du Fablab

LES antennes? Oui oui, au fablab nous sommes en possession de 2 antennes, et je vais vous les présenter ensuite.

Mais d’abord, il est utile de rappeler l’utilité d’une antenne. Une antenne (ou gateway) est connectée à internet (via wifi, ethernet, 4G…) et communique sur la bande 868Mhz (en Europe). Les objets connectés (équipés d’une puce LoRa) peuvent émettre leurs signaux et recevoir ceux de l’antenne via le protocole LoRa. Sans les antennes, pas de communication… Ce sont elles qui récupèrent les infos que les objets connectés captent. Elles servent un peu d’intermédiaire entre les objets et nous.

 

La grosse antenne

Passerelle LoRaWAN™ LORIX One

La ‘LoRa team’ a placé en 2019 une antenne LoRa sur un des toits de Concarneau. Elle est située au niveau des services technique de la CCA et est enregistrée sur le site ‘The Things Network’

Pour en savoir un peu plus sur The Things Network (TTN), voici un article bien détaillé qui explique notamment ce qu’est TTN, et comment enregistrer sa gateway dessus.

La petite antenne : Lorette

Dragino LPS8 Indoor LoRaWAN Gateway - Elektor

Lorette a rejoint l’équipe du fablab en mai 2020. C’est une petite antenne indoor faite par exemple pour tester des maquettes dans une pièce. Elle est située dans le “show room” du Konk Ar Lab.

C’est plutôt cette antenne qui nous servira de support pour la maquette du projet. Ensuite, pour le projet à grandeur réelle, on se basera sur la “grosse” antenne, puisque de toute façon le château d’eau sera hors de la portée de Lorette.

 

 

2 – Le capteur ultrason & la carte Arduino

Intéressons nous maintenant aux deux premiers composants de notre objet connecté (ou device) : le capteur de hauteur, et la carte Arduino.

Nous allons capter la hauteur avec un capteur ultrason. Pourquoi ce capteur? Parce qu’on en avait un, tout simplement… il existe d’autres manières de capteur une distance : radar, pression… mais il est toujours préférable de recycler plutôt que d’acheter !

En plus, le capteur que nous avons (le SEN208) capte jusqu’à des distances de 4m, ce qui est adapté à notre cas.

Nous utilisons ici une Arduino Pro Mini 3.3V.
Remarque : On la reçoit éclatée et il faut souder les pins !

Voici les branchements que nous avons fait : (Nous avons du gérer les tensions avec un module Canton power 3.3V en vert, et uploader le programme sur la Arduino Pro Mini avec un convertisseurs usb ttl en rouge)

 

Voici le code sur Arduino IDE (Nous avons sélectionné la carte Arduino Pro Mini, ATmega328P 3.3V et le bon port COM qui varie suivant les PC)

Et en allant sur le moniteur série (bouton en haut à droite de l’IDE Arduino) ou dans Outils>Moniteur série , vous devriez voir les distances s’afficher toutes les 3000ms. Attention, vérifiez que votre fréquence est bien de 9600 bauds (en bas à droite du moniteur série)

 

3 – De l’ajout du module Lora… à la fin de la création de notre objet connecté !

A suivre très bientôt… !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *