C’est depuis début Juin, qu’une équipe de bénévoles se réunit chaque semaine pour concevoir un nouveau système d’observation sous-marine en s’inspirant des systèmes actuellement obsolètes conçu il y a plus de 10 ans par une équipe de chercheurs d’Ifremer.  Objectifs, réfléchir à un nouveau système Do It Yourself, et indépendants notamment des caméras du commerce pour garantir une plus grande longévité du procédé et pouvoir s’inscrire dans un programme de sciences participatives.

Au cours des trois ateliers KOSMOS précédents, nous avons réfléchis à un premier prototype que nous souhaitons assembler et programmer lors du prochain atelier qui se déroulera sur un week-end complet, du samedi 4 au dimanche 5 Juillet 2020. 

Au programme

  • Prototypage du système KOSMOS (Électronique, Optique, Etanchéité, interfaçage…) ;
  • Réflexions sur les utilisations, et les nouveaux moyens d’amélioration ; 
  • Documentation ;
  • Repas partagées 

Il reste des places pour contribuer, sur ce week-end, n’hésitez pas à vous greffer à l’équipe en réservant sur FabManager. 

 

 

En attendant, petit récap sur l’avancement du projet : 

Le Besoin

Le STAVIRO et le MICADO sont des systèmes de captation de vidéos sous-marine pour le comptage des espèces vivantes à des fins d’études des écosystèmes. Ils sont des système novateurs car ils permettent de faire des évaluations de peuplement sans prélever ni perturber les organismes. Ils ont tous deux la spécificité de pouvoir filmer à 360° grâce au moteur qui met en mouvement la caméra et lui permet d’effectuer 1 tour complet en 3 minutes. Le tout est lesté et déposé sur le fond. La différence entres ces deux systèmes repose dans la possibilité de programmer des plages horaires de fonctionnement sur le MICADO et non sur le STAVIRO. En effet, ce besoin requiert de placer l’ensemble du système dans un unique caisson, ce qui n’est pas le cas du STAVIRO qui de ce fait n’a qu’une autonomie très limité. 

 

 

Ce que l’équipe imagine

Le système Optique

Dans un premier temps, nous souhaitons réduire le système optique à son minimum pour des question de poids, d’encombrement et de reproductibilité. Nous avons donc réfléchis à un système optique épuré constitué uniquement d’un capteur photo / vidéo  et d’un objectif de focale comprise entre 6 et 9 mm. 

La qualité de l’image doit être suffisante pour les besoins de Dominique Pelletier, à savoir une résolution vidéo en ultra HD et une bonne luminosité. Il s’agit là de besoins qui demandent un choix rigoureux du matériel, nous avons donc pour cela commandé une Pi-Cam HQ 12MP, un objectif raspberry 8mm et un adaptateur pour objectifs Nikon pour faire des essais avec les objectifs du reflex du FabLab. 

L’électronique

L’électronique embarqué servira à orchestrer le système KOSMOS, et permettra de :

          • Piloter la caméra et stocker les vidéos sur une mémoire de carte SD ;
          • Piloter le moteur pour pivoter la caméra de 60° toute les 30 secondes ;
          • Collecter et stocker des données de température et de pression en fonction du temps ;
          • Orchestrer le système suivant des phases de mise en route et des phases de veilles préprogrammées ;

 

Il y a ici du travail de programmation, une tâche qui sera centrale pour les participants au week-end KOSMOS du 4 et 5 Juillet prochain. 

Pour en savoir plus, visitez le wiki.

Pour vous inscrire, rendez-vous sur fab-manager.

 

 

All icons are in flaticon license : icon requirement.png made by Becris from flaticon.com / icon illness.png made by Iconixar from flaticon.com / icon chip.png made by Freepik from flaticon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *