Portrait #1 : Michel Crouillère

« Le Konk Ar Lab est un formidable lieu d’apprentissage des Innovations Numériques avec des machines innovantes… »

 

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Michel Crouillere, j’ai travaillé dans l’industrie (Industriel et Achats) et maintenant je suis en retraite depuis janvier 2018. Après 10 ans passés en Cornouaille, principalement durant les périodes de congés, nous avons décidé de nous installer définitivement à Fouesnant pour notre retraite. Je suis adhérent du Konk Ar Lab depuis presque un an et demi.

Comment appréhendes-tu ce deuxième confinement ?

Ce deuxième confinement n’est bien sûr pas une bonne nouvelle concernant la présence physique au fablab, mais c’est une opportunité pour regarder des Mooc, essayer des logiciels type Inkscape, Prusa, Fusion3D, et préparer des projets de découpe laser, impression 3D pour être prêt quand le Konk Ar lab va rouvrir !

Qu’est-ce que t’as apporté le KAL ?

Konk Ar Lab m’a permis de découvrir des machines nouvelles telles que imprimante 3D, découpe daser, et d’autres que je veux utiliser comme la CNC. Je participe à un atelier LoRA pour apprendre et construire des prototypes de communications longue distance et ouvert. Je contribue à des actions pour le Konk Ar Lab sur le nouveau local (électricité) et l’achèvement de la Géode. Konk Ar Lab c’est aussi des initiatives et des projets portés par l’équipe des animateurs ou par des adhérents ou avec des partenaires (Low Tech Lab, Ifremer). C’est une dynamique très motivante !

Comment vois-tu l’avenir de Konk Ar Lab ?

Le Konkar Lab est un formidable lieu d’apprentissage des Innovations Numériques avec des machines innovantes. C’est aussi la possibilité de rencontrer, discuter, échanger et apprendre avec des personnes qui ont des expériences différentes, peu importe leur âge et chacune avec son parcours. C’est encore l’opportunité de donner / transmettre du savoir selon les besoins. Une grande connexion avec le territoire (CCA), des associations locales (Low Tech, Explore, Cap vers la Nature, Jardin de Kerandon,…), et des partenaires donnent une ouverture sur l’extérieur tout à fait essentielle à la créativité, au sens des projets (biodiversité, environnement,…) et au lien Social .

Je crois qu’il y a là tous les ingrédients pour permettre au Konk Ar Lab d’avancer dans les années qui viennent.

Tes projets à Konk Ar Lab ?

Pour l’instant je n’ai pas de projet précis à réaliser sur des machines, mais comme je viens d’intégrer le CA (Conseil d’Administration), je vais avoir un grand travail d’immersion et d’apprentissage de toute l’histoire du Konk Ar Lab, puis travailler avec l’ensemble du CA sur les prochaines étapes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.