Partenaire #3 : l’association REHAB

« Nous aspirons à désintoxiquer l’océan et la société du plastique. »

Depuis son lancement en 2019, Konk Ar Lab accompagne Alexandre Tallec et Nicolas Voisard dans leur projet REHAB. Lauréat « Coup de Pouce 2020 » du Fond de dotation EXplore, l’association installée près de Quimper sensibilise au recyclage du plastique et créer de nouveaux circuits économiques autour de la collecte et la valorisation de la ressource plastique. Retrouvez les sur leur site internet !

Rehab, atelier de recyclage de plastique. (c) EXplore

REHAB, qui êtes-vous ? 

Nous aspirons à désintoxiquer l’océan et la société du plastique. Pour cela nous utilisons 2 leviers : prévenir par la sensibilisation, et guérir par le recyclage. Rehab a été créé en 2019 par Nicolas Voisard – en charge du développement produit, et Alexandre Tallec – qui s’occupe de la sensibilisation. Nous faisons de la prévention auprès d’entreprises, d’écoles et du grand public afin de réduire la production de plastique à la source. Parallèlement, nous recyclons le plastique déjà en circulation pour en faire des objets durables et désirables.

Qu’est-ce qui a motivé ce partenariat entre REHAB et Konk Ar Lab ?

Nicolas a découvert Konk Ar Lab début 2019, lorsqu’il a décidé de créer Rehab. Il avait besoin de conseils et de matériel pour fabriquer son premier broyeur de plastique. Konk Ar Lab a donc été une structure fondatrice de ce que Rehab est aujourd’hui.

Qu’est-ce que vous vous apportez mutuellement ?

Rehab peut compter sur Konk Ar Lab pour apporter un support technique de prototypage, notamment grâce à des machines telles que la découpeuse laser et la fraiseuse numérique (CNC). C’est aussi un lieu de mise en réseau très pertinent pour s’ancrer sur le territoire.

De notre côté, nous espérons apporter de la légitimité à ce tiers lieu. L’idée que des initiatives comme Rehab voient le jour grâce à Konk Ar Lab est une vraie réussite, et nous espérons que cela témoigne de sa pertinence. Rehab espère également apporter une sensibilité écologique dans ce tiers lieu.

Pourquoi est-ce important d’avoir un fablab tel que Konk Ar Lab sur le territoire ?

La première chose qui se dégage de Konk Ar Lab est le brassage social. A chacune de nos visites nous rencontrons des personnes différentes, de tous types de milieux professionnels et sociaux. Aujourd’hui – plus que jamais – nous avons besoin de ce type de lieu pour échanger les uns les autres.

Comme nous l’avons évoqué, il est également important pour les jeunes (et moins jeunes !) de pouvoir s’appuyer sur ce type de structure pour matérialiser leurs idées, et pourquoi pas se trouver une vocation.

Quels sont vos projets pour 2021 ?

Suite à une année 2020 très prometteuse, Rehab souhaite changer d’échelle pour répondre aux demandes croissantes des professionnels. Nous recherchons actuellement un nouveau local pour accueillir des machines de plus grande envergure. Idéalement, nous souhaitons nous implanter à Concarneau pour nous rapprocher de Konk Ar Lab et d’Explore. En nous rapprochant de ces structures nous espérons approfondir nos collaborations pour faire grandir chacune de ces initiatives positives. L’objectif est de recycler plus de plastique localement (et même des déchets marins), de pérenniser Rehab et de créer de l’emploi.

Avez-vous des projets à développer avec le FabLab de la Baie cette année ?

Concernant nos futurs projets communs, ce ne sont pas les idées qui manquent ! Nous développons en ce moment des prototypes de décoration de Noël en plastique recyclé. La découpeuse laser de Konk Ar Lab nous permet de valider les proportions des pièces avant de lancer la fabrication du moule.

Nous prototypons également des boîtes avec fermeture à glissière pour un client professionnel. Pour ce faire, nous utilisons la fraiseuse numérique. Il y a aussi des projets de communication, tel que la fabrication de sweatshirt estampillé Rehab grâce à la brodeuse numérique de Konk Ar Lab.

Nous souhaitons également mettre en place un système de collecte de plastique au sein de Konk Ar Lab, pour le recycler localement.

Rehab créer des objets de décoration d’intérieur en plastique recyclé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *