Portrait #3 : Philippe Tribaut

« C’est un lieu d’échange formidable pour réaliser des projets de tout niveau de difficulté ,où la mixité des univers de chacun est riche d’enseignement. J’apprécie l’ambiance conviviale de ces rencontres autour de réalisations personnelles ou collectives. »…

Peux-tu te présenter ?

Bonjour à tous. Mon nom est Philipe Tribaut. Natif de l’Est de la France, j’ai été étudiant à l’ENIB de Brest, il y a longtemps, maintenant..!
Après avoir déménagé régulièrement au cours de ma vie professionnelle, mais toujours amoureux de la Bretagne, nous avons décidé en 2018 pour notre retraite, de venir résider définitivement sur le littoral finistérien.

 

Comment appréhendes-tu ce 2ème confinement ?

Ce nouveau confinement génère un coup d’arrêt aux activités de toutes sortes, bien qu’il soit plus souple, il faut le respecter car le milieu hospitalier est à saturation; ce n’est pas nouveau, mais c’est un autre sujet.
Il faut vraiment être vigilants pour contribuer à un déclin le plus rapide possible des contaminations et gagner contre cette pandémie.

 

Qu’est-ce que t’as apporté KAL, ou que t’apporte t’il encore ?

J’avais juste entendu parler de la naissance des FabLab. Ce n’est qu’en début d’année que j’ai découvert l’activité de KAL. C’est un lieu d’échange formidable pour réaliser des projets de tout niveau de difficulté, où la mixité des univers de chacun est riche d’enseignement. J’apprécie l’ambiance conviviale de ces rencontres autour de réalisations personnelles ou collectives.

 

Comment vois-tu l’avenir de Konk Ar Lab ? Tes projets à Konk Ar Lab ?

Je n’ai pas de boule de cristal…mais quand on prend en compte le « parc machines », qui m’a impressionné, l’extension des locaux, tous ces cerveaux qui bouillonnent, je suis sûr que de grands projets vont naitre avec souvent cet esprit low-tech si ingénieux.
Pour ma part, l’impression 3D a marqué une révolution technique et il faut maintenant que je m’approprie les logiciels de conception pour passer à la réalisation…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *