Portrait #7 : Charles MERER

Cette semaine, le portrait d’adhérent met à l’honneur Charles MERER. Adhérent à Konk Ar Lab depuis les débuts dans l’E-bus et animateur d’ateliers Arduino, Charles nous parle de l’évolution très rapide de KAL et des projets qu’il a pu y faire.

Charles, peux-tu te présenter ?

Je suis originaire du sud Finistère, d’une famille de marins. Marié, père de 2 enfants, grand-père de 6 petits-enfants. Après un court passage dans l’éducation nationale, ma vie professionnelle s’est passée, pour l’essentiel, dans l’informatique de gestion chez un constructeur d’ordinateurs à Paris puis à Rouen avant le retour en Bretagne dans le secteur bancaire. J’ai posé mon sac à Concarneau pour la retraite et pour le bateau, amarré à Port l’Af’ depuis la création du port.

 

Comment appréhendes-tu ce deuxième confinement ?

Le 2ème confinement s’achève. Cependant, la pandémie reste incontrôlable et j’ai des craintes pour les semaines à venir. Pour autant, nous avons appris à vivre différemment, notamment dans la manière de consommer. Nous sortons d’une période de mise en sommeil des associations mais restons encore privés des manifestations culturelles.

 

Qu’est-ce que t’as apporté le KAL, ou que t’apporte t’il encore ?

Il y a quelques années déjà, j’ai fait la connaissance des activités de l’E-bus. J’y ai appris à monter une imprimante 3D et une fraiseuse avec l’ami Jo. Ensemble, nous avons participé à l’A.G. constitutive du FabLab, puis à la remise en état des locaux actuels. Une période de découvertes qui s’est poursuivie dans divers ateliers.
Le KAL est un lieu d’échanges. Il me fait rencontrer des personnes de tous horizons, jeunes ou moins jeunes, attirées par les nouvelles technologies. Il en résulte des contacts très enrichissants, tant sur le plan humain que technique. Car on apprend à tout âge !

 

Comment vois-tu l’avenir de Konk Ar Lab ? Tes projets à Konk Ar Lab ?

Konk Ar Lab a connu un développement très rapide. Il peut poursuivre son ancrage dans les secteurs économique et social de la CCA, voire au-delà. Dans la période actuelle, la KALNews est une excellente initiative pour le maintien des liens et la promotion de Konk Ar Lab.
Avec le temps qui passe, mes projets sont revus à la baisse. Mais je continue à m’intéresser aux applications des microcontrôleurs Arduino et à suivre le duo LoRa/LORAWAN. Il y a aussi les imprimantes 3D pour la création d’objets. Enfin, j’ambitionne de créer un tuto d’initiation à Arduino sur la base des formations déjà réalisées sur ce thème au FabLab.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *