Simon, en stage découverte à Konk Ar Lab

En réorientation professionnelle à l’IBEP de Concarneau, Simon a effectué un stage à Konk Ar Lab du 08 au 19 mars 2021. Il découvre le monde des fablabs, de la fabrication numérique et du libre, et nous a aidé à penser un nouveau flyer pour Konk Ar Lab.

 

Simon, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Simon KAMINSKI, j’ai 21 ans, je suis quelqu’un d’assez créatif issu d’une filière de design.

Pourquoi as-tu souhaité faire un stage à Konk Ar Lab ? Que cherchais-tu ?

J’ai choisi d’effectuer mon stage au Konk Ar Lab car les domaines de la création numérique m’ont toujours intéressés, le Fablab possédant un grand nombre d’outils numériques, c’était donc le moyen de voir si ce domaine de métier pouvait convenir à mon orientation professionnel.C’étais aussi pour acquérir une « expérience professionnel » voir le monde du travail ,comment je m’y intègre,mais aussi voir ce que je pouvais apporter au FablabC’étais également pour moi l’occasion de voir comment fonctionne un Fablab, je connaissais de nom mais n’avais jamais pu voir ce qu’on y faisais vraiment

Qu’as-tu fait pendant ta période de stage à KAL ? Quelles étaient tes missions ?

Durant ma période de stage au KAL j’ai pu dans un premier temps me familiariser avec le lieu, les outils à disposition et l’équipe. Par la suite ma principale mission a été de refaire le flyer de présentation du Konk Ar Lab, mais j’ai pu aussi me rendre disponible pour apporter mon aide à d’autres projets

Que t’as apporté Konk Ar Lab ?

Au niveau professionnel, c’est une confirmation, je suis maintenant sur que c’est ce domaine professionnel que je dois vise. C’est aussi un enrichissement personnel, le Konk Ar Lab est un lieu épanouissant.

Après ton stage, c’est quoi Konk Ar Lab pour toi ?

Pour moi le Konk Ar Lab est un lieu dynamique ou ils y a toujours une bonne ambiance, ou l’on peut faire de bonne rencontre, discuter mais aussi aider ou réaliser des projets tous très intéressants et enrichissant

Quels sont tes projets pour la suite ?

Mes projets pour la suite sont d’acquérir des qualifications avec une formation pour être en mesure de faire un travail dans la création numérique.

 

Nous espérons que cette expérience à KAL te serve pour l’avenir, un grand merci Simon de ton implication !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.