Concarneau. On lutte contre la sédentarité à l’école de Kerandon

Phillipe Prisset, instituteur à Kérandon, en compagnie de Marion Le Mogne, médiatrice jeunesse Konk Ar Lab, et de Pauline Gallo, d’Activ‘ sport.

Phillipe Prisset, instituteur à Kérandon, en compagnie de Marion Le Mogne, médiatrice jeunesse Konk Ar Lab, et de Pauline Gallo, d’Activ‘ sport. | OUEST-FRANCE

À la suite d’un appel à manifestation d’intérêt porté par l’ARS (Agence régionale de santé) Bretagne et le rectorat, l’école de Kérandon s’inscrit, depuis septembre, dans une démarche Icaps (Intention centrée sur l’activité physique et la sédentarité). L’objectif est d’augmenter le temps d’activité physique des élèves d’une heure par semaine et de diminuer le temps passé devant les écrans.

Différentes actions ont été mises en place depuis la rentrée de septembre afin de sensibiliser les élèves à augmenter leur pratique d’activité physique. Des actions d’éveil corporel et activités motrices sont menées sur les temps périscolaires sous la forme de pauses courtes d’activités physiques entre deux matières en classe, l’achat de matériel comme des cordes à sauter, des élastiques ou encore l’utilisation d’un podomètre pour calculer leur nombre de pas et l’énergie dépensée chaque jour.

Un panneau a été réalisé par les élèves de CM2 et Konk Ar Lab sur la consommation de sucres au quotidien. D’autres actions vont se mettre en place tout au long de l’année scolaire et jusqu’à la fin 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *